D’ailleurs

23 octobre 2017

Se protéger de la pluie en restant sexy, pas facile.
D’autres photographes ont saisi ces photos irréalisables, a cause de l’eau, de la lumière, et des attitudes pas toujours agréables.
Je voulais vous faire connaitre cette série découverte sur https://www.pinterest.fr/dykthom/kleppermantel/
Je ne connais pas l’auteur, mais je lui suis reconnaissant d’avoir réaliser ces clichés en situation.
Trop souvent les modèles qui portent ces imperméables sont au sec.

6 juillet 2017
11 juin 2016

KEITAL
Un photographe au sujet remarquablement insolite.


Alors qu’aujourd’hui tout le monde fait dans le plus perfectionnisme possible, en étant dans l’air du temps, certains se démarquent par leur qualité d’une part et le sujet traité d’autre part.


Je n’aime pas toutes les photos, mais celles où l’imperméable  porté parbrillant et mouillé porté par une ravissante modèle me séduisent particulièrement.
Présent un peu partout, tout le monde peut admirer ces merveilleuses images.
Plusieurs photographes ont choisi ce thème, mais peu abordent le sujet avec l’eau.
C’est un véritable bonheur de regarder de telles photographies.
Il y a que ces photos sont uniquement en impers noirs, mais je respecte ce choix, et sans en être fana, je trouve le rendu plutôt très réussi.

Je

Je vous invite à découvrir cet artiste

28 septembre 2011

Voilà une idée de génie
Plus besoin de vous protéger de la pluie
Voici les robes vernies

300888_100729103364912_100002834670092_2348_3677410_n.jpg

300768_100730900031399_100002834670092_2356_6375920_n.jpg

223763_100730633364759_100002834670092_2353_230206_n.jpg

296643_100730963364726_100002834670092_2357_7483573_n.jpg

Source : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.100729043364918.632.100002834670092

15 septembre 2011

Vous connaissez tous mes goûts en matière de cirés (du moins si vous lisez Cirologie Magazine), alors quand une entreprise se lance dans la confection des cirés de couleurs, et en France, je ne peux qu’être ravi et enthousiasme.

J’ai déjà communiqué ses coordonnées sur le forum (http://ericire.vosforums.com/les-adresses-de-sophie-t94.html) C’est une adhérente fidèle, [une Cirelle] Sophie, qui me les a fait connaître.

Je vous invite a les contacter, si un modèle vous séduit.

Même s’ils ne sont pas d’époque, ni de la qualité d’antan, leurs formes et leurs couleurs en font un vêtement d’aujourd’hui, et cette fois je peux dire que les cirés reviennent à la mode.

Enfin, en France, une entreprise qui innove, et qui défie les mauvaises langues et relève le pari des tabous sur les clichés des cirés, trop souvent considérés comme des vêtements ringards ou avilissants.

Alors que c’est tout le contraire, une femme qui porte un ciré est encore plus ravissante, Elle « brille », et tout le monde l’admire.

 

8 septembre 2011

 

--28KGrHqN--jEE5-iBGjMjBOWPHyFVnQ--60_12-1-.JPG

6 juillet 2011

Une de mes Cireines, dans une tenue had hoc, mais ce n’est pas de moi, image réalisée avec le talent d’Yves Cambier et de Virginie Vanos (avec leur aimable autorisation), même si le ciré et l’eau sont absents, il y a tous les ingrédients suggestifs de Cirologie. très jolie photo.

Bravo et merci les artistes.

38729 424375867070 573572070 4615816 7649675 n

17 avril 2011

http://img8.hostingpics.net/pics/440754femme_sous_la_pluie.gif

20 mai 2010

Le bonheur est parfois simple.

J’aime quand je lis des articles sur mes Cireines*
Surtout quand ce sont des interviews, ou elles parlent de leur passion.

Bien sûr j’ai un souvenir de nos rencontres, mais au delà j’aime savoir ce qu’elles deviennent, si leur flamme ne s’est pas éteinte, comme hélas c’est trop souvent le cas. Beaucoup sont tombés dans l’absence et l’anonymat. Elles ont abandonné.

Certaines de mes Cireines sont devenues Top Modèles pour la publicité ou quelques grandes marques, d’autres ont été Miss quelquechose, d’autres tournent dans des productions télé, d’autres encore écrivent, peignent, ou sont photographes, et enfin d’autres poses toujours, sans se lasser avec bonheur et joie de vivre.

C’est un milieu rude, on se fait pas de cadeau.
Ni entre modèles, ni entre modèles et photographes.
C’est la jungle. Chacun pour soi. Et c’est souvent a qui égratignera l’autre.
Et puis toutes les histoires de couchailleries qui sont toujours présentes, les faux photographes et les fausses modèles.
Mais bon avec un bon caractère, (c’est adire un foutu caractère), on arrive a rencontrer des gens supers. Passionés et passionnants.
Depuis trente ans je suis pris dans l’engrenage, c’est toujours un plaisir intense pour moi de voir l’une de mes modèles réussir dans son domaine.

Le magazine virtuel SHOOTING a réalisé ce mois ci deux interviews de mes Cireines.
Je vous invite a les découvrir, mais aussi d’entrer dans ce monde de la photo des modèles.

http://www.calameo.com/read/00019869555cdf6e2be2b

 

 

133520321f8fbc4b4dda0328698668593507a4f2c89580a504fdd43ce0

 

Dsc01999

Le magazine Masculin.com a également rencontré une autre Cireine Léa Brinks :

http://www.masculin.com/love-sex/1287-lea-brinks/

Dsc01438.jpg

20 octobre 2009

Déjà RIMO avait engagé la Mode
Maintenant c’est au tour de Ermenegildo Zegna
On aime ou pas ! Ça ne se discute pas.
Les femmes n’aiment pas.
On leur prend leurs vêtements !!
Après tout elles n’ont qu’a les porter !!
Les hommes ont toujours aimé les femmes en cirés
Les femmes aiment assez peu cet imperméable brillant
Et voilà que les hommes aimeraient portés des cirés.
Déjà certains en portaient en privé, des long noirs.
Genre SS ! beurk! pas franchement joli joli.
Mais il y a eu RIMO il a fait dans la couleur (vert, marron) toujours maxi…
On voit pas un homme en ciré court !
Donc voici la dernière découverte.
Le style cirologie est là, (vous remarquerez le ciré mouillée)

25 septembre 2009
Décidemment nos députés ne sont pas assez occupés.
Plutôt que de s’occuper du réel de tous les jours, afin de nous faciliter la vie (c’est pour cela qu’on les élit) nous rendre plus heureux, voilà qu’ils cherchent la petite bête.

Voici le texte de proposition de loi :
Enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale le 15 septembre 2009.

PROPOSITION DE LOI

relative aux photographies d’images corporelles retouchées,

(Renvoyée à la commission des affaires sociales, à défaut de constitution
d’une commission spéciale dans les délais prévus par les articles 30 et 31 du Règlement.)

présentée par Mesdames et Messieurs

Valérie BOYER, Nicole AMELINE, Patrick BEAUDOUIN, Jérôme BIGNON, Roland BLUM, Jean-Claude BOUCHET, Loïc BOUVARD, Patrice CALMÉJANE, François CALVET, Pierre CARDO, Joëlle CECCALDI-RAYNAUD, Dino CINIERI, Éric CIOTTI, Philippe COCHET, Georges COLOMBIER, Jean-Pierre DECOOL, Patrice DEBRAY, Nicolas DHUICQ, Jacques DOMERGUE, Dominique DORD, Jean-Pierre DUPONT, Daniel FASQUELLE, Guy GEOFFROY, Jean-Pierre GRAND, Anne GROMMERCH, Jacques GROSPERRIN, Christophe GUILLOTEAU, Françoise HOSTALIER, Jacqueline IRLES, Denis JACQUAT, Philippe Armand MARTIN, Pierre MOREL-A-L’HUISSIER, Philippe MORENVILLIER, Jean-Marc NESME, Jean-Pierre NICOLAS, Bérengère POLETTI, Didier QUENTIN, Éric RAOULT, Michel RAISON, Jacques REMILLER, Francis SAINT-LÉGER, Jean-Pierre SCHOSTECK, Daniel SPAGNOU, Guy TEISSIER, Alfred TRASSY-PAILLOGUES, Patrice VERCHÈRE et Marie-Jo ZIMMERMANN,

députés.

EXPOSÉ DES MOTIFS

Mesdames, Messieurs,

Je vous présente une proposition de loi relative aux photographies d’images corporelles retouchées et je souhaite qu’une mention précise que ces photos ont été retouchées.

En effet, ces images peuvent conduire des personnes à croire à des réalités qui, très souvent, n’existent pas. Il ne faut pas se limiter aux simples photographies à usage commercial et il convient de relever un champ plus large que les photographies « ayant pour objet d’être diffusées dans la presse écrite ». Une affiche publicitaire ou une photographie figurant sur l’emballage d’un produit seraient également concernées, tout comme les photographies des affiches de campagne politique ou encore les photographies d’art.

Répondant aux préoccupations du Gouvernement exprimées le 15 avril 2008, au cours de l’examen à l’Assemblée nationale de la proposition de loi visant à combattre l’incitation à l’anorexie, au sujet de l’amendement n° 1 qui avait le même objet, l’obligation de faire figurer une mention sur une photographie retouchée à usage commercial ne semble donc pas attentatoire à la liberté de création et d’expression.

Si l’insertion du dispositif dans le code de la consommation à travers la sanction d’une pratique commerciale a pu être envisagée, elle n’est cependant pas pleinement pertinente au regard de l’objectif poursuivi par la proposition de loi. Bien que ce code peut être aussi de protéger le consommateur en tant que tel (contre une tromperie sur la nature, les caractéristiques du produit vendu, ou une technique de vente abusive), mais aussi de lutter contre la diffusion d’une « représentation erronée de l’image du corps dans notre société », laquelle peut contribuer au développement de divers troubles psychologiques, notamment du comportement alimentaire. En revanche, la retouche photographique d’un mannequin sur une publicité pour un véhicule est certes trompeuse mais ne constitue pas une tromperie sur les qualités du produit pour le consommateur, en tout cas pas plus que la retouche du paysage en arrière-plan.

L’objectif poursuivi est bien un objectif de santé publique, mais peut aussi contribuer à protéger le consommateur. Le dispositif proposé peut être inséré dans le code de la santé publique, à la suite des dispositions prévoyant que « les messages publicitaires en faveur de boissons avec ajouts de sucres, de sel ou d’édulcorants de synthèse ou de produits alimentaires manufacturés doivent contenir une information à caractère sanitaire » (article L. 2133-1).

À cet effet, il pourrait être envisagé de compléter le chapitre III (Alimentation, publicité et promotion), qu’il est proposé de renommer « Alimentation, représentation du corps, publicité et promotion », du titre III (Actions de promotion concernant l’enfant) du livre Ier (protection et promotion de la santé maternelle et infantile) de la deuxième partie (Santé de la famille, de la mère et de l’enfant) du code de la santé publique par un nouvel article L. 2133-2.

Cependant, si le dispositif devait être inséré dans le code de la santé publique, il conviendrait de prévoir une sanction en cas de non-respect de l’obligation de mentionner qu’une photographie d’image corporelle est retouchée. Il est proposé de prévoir, sur le modèle de la sanction de certaines publicités comparatives prévue par l’article L. 121-15 du code de la consommation, une amende de 37 500 euros, cette amende pouvant être portée à 50 % des dépenses consacrées à la publicité.

En conclusion, la proposition de loi est rédigé comme suit :

PROPOSITION DE LOI

Article unique

Le chapitre III du titre III du livre Ier de la deuxième partie du code de la santé publique est ainsi modifié :

1° Dans l’intitulé, après le mot : « Alimentation, » sont insérés les mots : « représentation du corps, » ;

2° Il est ajouté un article L. 2133-2 ainsi rédigé :

« Art. L. 2133-2. – Les photographies publicitaires de personnes dont l’apparence corporelle a été modifiée par un logiciel de traitement d’image doivent être accompagnées de la mention : “Photographie retouchée afin de modifier l’apparence corporelle d’une personne”.

« Le non-respect du présent article est puni d’une amende de 37 500 €, le montant de cette amende pouvant être porté à 50 % des dépenses consacrées à la publicité. »

Qu’en pensez-vous ?.
.

21 décembre 2008

Quand les amateurs se rencontrent, les passions s’animent.Et si on parlait de mes modèles autrement que dans Cirologie. Elles ne font pas que poser pour des photographes plus ou moins loufoques.

Voici un site original et intéressant, dédié en premier aux rockeurs, mais également à tous ceux qui s’interessent à la musique, aux rencontres, à l’effervescence d’une passion.
A l’origine de cette idée Anne-Marie, (une Cireine en 2005).

A ne pas manquer et surtout à faire partager, je suis sur que vous connaissez autour de vous plein de gens qui seraient interessés par ces interviews

une seule adresse : http://www.rock-interviews.com

Bravo Anne-Marie, encore d’autres rencontres, tiens nous au courant.

13 novembre 2008
J’ai du mal, beaucoup de mal a y croire, sorti du légendaire et incontournable noir maxi, on n’en voit peu ou pas dans nos rues, pourtant la météo cette année est bien propice. La période actuelle étant très morose, il serait de bon goût de l’egayer avec quelques couleurs ou quelques fantaisies vestimentaires.
Quelle ne fut pas ma surprise en regardant la chronique de Maud Fontenoy l’autre dimanche…

Cliquez sur la photo pour visualiser la vidéo
23 juin 2008
Certes il n’y a pas l’eau, ni l’euphorie de cirologie, mais ces quelques poses m’ont inspirées.
La matière change, et passe du ciré traditionnel a celui de la mode d’aujourd’hui.








Source : http://www.pvcrainwear.com & http://www.pvc-u-like.com