Et si on en parlait.

Pas ou peu d’articles sont consacrés au cirés, personnes n’a rien à dire ? Pourtant, on en parle parfois dans l’intimité.
Et si ce vêtement était fait plus pour le plaisir de l’oeil des hommes, que celui des corps des femmes qui le portent ?
Au final, ce vêtement est fait pour se protéger de la pluie, mais bien peu de femmes apprécient s’en vétir, et s’amuser avec, alors que le nombre d’hommes qui se retournent pour admirer une fille en ciré ne cesse de grandir.
Dans les années 70, les hommes y attachaient peu d’importance, et les femmes aimaient porter cet imperméable marrant, qui attire l’oeil.
Grace, ou à cause de son brillant, de ses couleurs multiples et des formes en trapèze ou droit, le succès s’est tranformé en habit vulgaire pour personne de mauvais genre.
Aujourd’hui, quand une femme porte un ciré c’est soit pour se protéger de la pluie, soit pour se faire remarquer.
Les moeurs ont évolués, si l’on peut appeler cela ainsi.
C’est vrai essentiellement en France, car en Angleterre, en Allemagne ou dans quelques pays du Nord de l’Europe et même d’Amérique, la mentalité envers les cirés est tout autre.
Mais ici on le décline, plus souple, il ne résiste pas plus au vieillissement, les anciens se déchiraient, les nouveaux se désagrège.