Le rideau est tombé sur la troisième saison.

Il arrive un moment ou il faut savoir s’arrêter, même si cela procure de la déception (surtout pour moi).
Bien sûr les séances sont très enrichissantes, beaucoup plus que de bricoler devant son ordinateur pour choisir, ou retoucher les photos et les diffuser pour une autre vie.
C’est cette seconde vie à laquelle je vais maintenant m’attacher, il faut faire vivre ces images, par des expositions, des publications, des diffusions.
On va encore m’accuser de vouloir m’enrichir, mais je vous arrête de suite, tout cela se fera dans le cadre fixé , exposition gratuite (je ne sais pas si cela existe vraiment, mise à part sur Internet) participation à des concours photos dans la presse imagée (s’ils veulent bien de la médiocrité de mes clichés) création de timbres, de calendriers, de cartes postales ou publicitaires en nombres restreints (et à mes frais) et enfin d’un ou plusieurs albums photos selon la période (3 saisons à compte d’auteur uniquement) n’en déplaise aux détracteurs de tous poils.
Y aura-t-il une nouvelle saison ?
Je ne sais pas, vraiment je n’en sais rien, j’ai toujours envie de prendre des photos, mais il faut trouver un lieu adapté, ce qui n’est pas facile. La première saison à commencé en 1982 jusqu’en 1986, puis après une longue interruption la période intermédiaire est arrivée en 1999 jusqu’en 2002, en 2003 la troisième saison aura durée jusqu’en 2007. Tout a une fin… Il faut savoir tourner la page. (je ne sais pas si je saurai, j’ai un grand regret, quand je regarde les pages précédentes, je les aime tellement)
Je regrette la fin de cette période. Mais il est difficile de trouver un endroit tranquille et générateur d’idées; de plus, les modèles en cet fin d’été sont au top de leurs enchères et de leurs nombrilismes. Le moment n’est plus à la recherche de modèles fastidieuse, et décevante. Trop de mineures se lancent dans cet quette de la pose-photos 17ans, 16ans, 15ans… Trop c’est trop! Les parents les abrutissent de plus en plus. Les majeurs ne valent pas mieux, souvent quelconques, elles demandent a être payé déraisonnablement, sans idée, sans expérience. Les temps changent et je vieillis… C’est la distance entre génération qui se creuse, les jeunes n’ont plus envie de rire ou de s’amuser de la même façon.
Ils prennent tout au sérieux, ils sont vieux avant dêtre jeune, c’est le monde à l’envers.
Déçu de toute cette perte de temps, je renonce à trouver des modèles. Les demandes sont toujours aussi nombreuses pourtant, mais les prix ne cessent d’augmenter, et la qualité ne cesse de décroitre.
Je jette l’éponge, donc. (Pour le moment en tout cas)
Demain sera un jour nouveau.

 

c512re2.jpg
c86are2-copie-1.jpgDsc03809-edited-copie-1.jpgDsc01447-edited.jpg

RIDEAU !
Dsc04753-edited.jpg