Qui prend le plus de plaisir ? (suite)

Ah ah ! Voilà une question aussi délicate que le choix de notre Président de la République !

Il y a trois intervenants, peut être quatre, même.
– Le photographe
– Le modèle
– Le visiteur (celui qui regarde les photos, par la suite)
– et parfois le passant, qui se trouve au bon moment au bon endroit.

Je pense que les quatre en profite pleinement, mais de façons différentes.
Le photographe : 
C’est celui qui initie la séance. C’est donc lui le maître d’œuvre, et assurément celui qui devrait en profiter le plus.
Pour ma part, dès les premiers contacts lors du choix du modèle, je sens un plaisir naître à l’idée d’une nouvelle rencontre. Cela se confirme en général, lors du face à face et de la préparation des séquences photos.
Pendant la séance, le plaisir s’estompe, car je suis préoccupé plus par les réglages, les poses, les situations, la mise en scène, la lumière, la synchronisation, bref il faudra attendre les résultats finals pour savourer à nouveau le plaisir de cette séance.
Voici quelques témoignages recueillis.


Le modèle : 
Dès le début, je ressens un plaisir inexplicable a participer à une séance photos, bien avant la rencontre. Le jour de la séance je suis tout excitée, j’adore poser, et aborder un nouveau thème me réjouit encore plus.
Au moment de revêtir le manteau de pluie, j’ai eu un frisson dû au contact de la matière un peu froide, c’était plutôt agréable. Puis vînt l’instant d’être aspergée, enfin d’être mouillée, j’ai toujours adorée l’eau, et entendre les gouttes frappées le ciré, je dois dire qu’en regardant l’objectif j’avais du mal a me concentré, mais je le reconnais, c’était bien plaisant. De la à dire que c’était un grand moment de plaisir, il ne faut pas exagérer, mais c’était a coup sûr un bon moment d’amusement.

Le visiteur : 
La vue de ces photos est assez spéciale, le regard qu’on y jette, ne trouve pas forcément ce que le modèle et le photographe ont voulu exprimer. C’est un mélange de désir et de rigolade tellement le sujet est décalé. Je ne dirai pas que c’est érotique, mais il y a quelque-chose de sensuelle. C’est assez agréable, malgré souvent une qualité assez moyenne.


Le passant: 
Je n’ai pas recueilli d’avis, sauf une fois, ou un groupe de jeunes filles qui passaient, nous ont crier, qu’elles aimeraient bien être à la place du modèle.
Marrant !

A vous donc de venir me dire lequel prend le plus de plaisir, j’ai ma petite idée, et je crois bien être le numéro 1.
En tant que modèle, je pense que c’est très éphémère, Mais déjà si c’est durant le temps de la séance, c’est déjà beaucoup.
Je pense que le visiteur arrive en numéro 2.
Ce n’est pas une majorité. On aime ou pas.
Mais celui qui apprécie, revient voir d’autres photos, et cherche à ressentir autre chose de plus intense.
Le passant, lui a déjà oublié son court instant de bonheur.