Pour un bout de sein

Il m’est toujours difficile d’admettre que la vision d’un sein dérange, et soit considéré comme du nu. La poitrine d’un homme ou d’une femme est l’un des éléments du corps qui ne devrait pas porter dans la catégorie dénudée.
Aujourd’hui, un peu partout on voit ou on aperçoit très souvent un bout de sein, rien de choquant ni de pervers, dans cette vision.
Pour moi le nu se trouve plus bas, entre les jambes. et là je conçois volontiers que cette partie du corps, plus intime, ne soit pas exposée à tous les regards sans un avertissement.
Un enfant qui naît, connaît des ses premiers jours les seins de mère.
Il faut arrêter ce puritanisme étasunien qui consiste à vouloir faire croire que de telles images sont malsaines.
Les modèles qui ont ainsi posé pour moi, l’ont fait de leur plein gré, et dans une attitude naturelle, sans mauvais esprit, ni quelques autres attentions d’égarement.

Vous retrouverez sur Jooméo un album,, en cliquant sur l’image ci dessus, représentant une sélection de quelques images réalisées sans arrière pensée.

Voilà une photographie à la limite, mais qui n’est pas classé pour moi dans le nu.
En revanche celle ci dessous, en fait partie.
J’ai très peu réalisé ce genre de photos, car mon but est de montrer l’expression, par conséquent, plus on s’éloigne du visage, moins on en profite.
Ce qui ne m’a pas empêcher de faire quelques exceptions rarissimes, d’autant que j’apprécie beaucoup le style « suggéré ».