Le Studio improvisé

A défaut de moyen et d’endroit disponible, j’ai décidé un jour de 1999, d’utiliser mon garage pour en faire un ridicule studio photo, avec une toile cirée marron et autre blanche tendues, quelques carreaux de salle de bains, deux ou trois hallogènes.

Le but étant de saisir l’expression du modèle en étant arrosée, voir aspergée d’eau.

Pour cela il fallait trouver une astuce pour propulser un peu d’eau pendant que je photographie.

Plusieurs bricolages ont servi, entre autre un vaporisateur pour néttoyer les moquettes, mais l’aspirateur était déconnecté, puis le pistolet à peinture avec uniquement de l’eau, et le plus récent et le plus efficace reste un pulvérisateur à air comprimé.

J’obtiens un arrosage diffus ou bien en réglant la buse une averse d’eau.
Mais l’eau reste toujours peu visible.

Régulièrement mis à jour sur :
https://www.facebook.com/notes/rienacirer-adelinaur%C3%A8l-saylinemaroche/le-studio-improvis%C3%A9/10206027606400166